Nouvelles


Communauté -

Au mois de mai, au Collège St-Jean-Vianney, on ensoleille la vie des enfants malades!

Épilepsie, apnée du sommeil, ostéotomie de la hanche, retard de myélinisation… Des mots si complexes que le médecin a prononcés pour simplement nous dire qu’elle sera lourdement handicapée et qu’elle ne marchera et ne parlera sûrement jamais. Au début, tout cela n’était que des mensonges, plutôt on l’espérait. Treize ans plus tard, c’est malheureusement la vérité. Joanie fête son treizième anniversaire cette semaine et elle souhaite avoir des DVD de Dora et de Caillou.

Je m’appelle Laurianne Prévost et je suis en troisième secondaire au collège St-Jean-Vianney. Je viens de vous présenter ma petite sœur.

Joanie est atteinte de paralysie cérébrale. Chaque jour, elle combat pour rester en vie. Plusieurs opérations lui ont été nécessaires pour améliorer sa qualité de vie ou pour qu’elle reste de ce monde. L’hôpital est notre deuxième maison. À cause de son handicap, elle est aussi atteinte de maladies connexes telles que des problèmes d’épilepsie, de reflux, d’ophtalmologie, respiratoires, etc. Elle prend en moyenne 20 médicaments différents par jour pour les contrôler. Joanie  est pourtant tellement inspirante et me motive tous les jours à essayer d’améliorer sa qualité de vie et celle de ses amis.

C’est pour cette raison que j’organise une journée civile et un grand tirage au collège pour amasser des fonds pour Opération Enfant Soleil. L’organisme fait une grande différence dans nos vies. L’argent revient vraiment aux enfants dans les hôpitaux et dans les écoles adaptées. Les dons permettent de payer des machines spécialisées dispendieuses pour les enfants.

Notre levée de fonds aura lieu le 28 mai prochain. Chaque élève peut donner 5 $ qui lui permettra de s’habiller en civil et de courir la chance de gagner de magnifiques prix tels qu’un bâton autographié par le hockeyeur Brandon Prust, des paniers-cadeaux d’une valeur de 100 $ ainsi que de nombreuses cartes-cadeaux dans différents commerces.

Pour les élèves, 5 $ semblent innocents. Cependant, pour les enfants malades, ce montant est une source d’espoir. Je souhaite que les étudiants du collège soient conscients de la chance qu’ils ont d’être en santé et qu’ils réalisent le pouvoir qu’ils ont d’aider ceux qui en ont moins.

Au mois de mai, à St-Jean-Vianney, on ensoleille la vie des enfants malades!  

 

Merci à Laurianne Prévost pour son texte.