Nouvelles


Communauté -

Dépression à l’adolescence : des animateurs de Solidaires pour la vie rencontrent les élèves de 4e secondaire

Depuis plus de dix ans, l’équipe de Solidaires pour la vie rencontre les élèves de 4e secondaire du CSJV afin de les informer sur les réalités de la dépression à l’adolescence. « Les jeunes apprendront à faire la différence entre la déprime passagère et la dépression et ils seront sensibilisés à l’importance d’aller consulter s’ils en ont besoin », explique Mme Carole Bibeau, enseignante en éthique et culture religieuse.

« Nous accueillons chaque année un duo d’animateurs très dynamiques. Ils passent le message comme quoi la dépression est une maladie mentale dont il ne faut pas avoir honte. C’est une maladie qui se soigne et dont il faut s’occuper », raconte Mme Bibeau.

Les études estiment qu’entre 5 et 10% des jeunes souffriront de dépression au cours de l’adolescence; de là l’importance de bien connaître les signes qui marquent cette maladie. Le dépliant complet du programme Solidaires pour la vie, avec tous les symptômes et manifestations de la dépression chez les jeunes, est disponible ici.

Une panoplie de ressources pour les jeunes et pour les parents

L’idée de Solidaires pour la vie, c’est aussi d’indiquer aux jeunes les très nombreuses ressources qui sont disponibles pour répondre à leurs questionnements, pour les écouter et les conseiller. « Tout adulte du Collège en qui le jeune a confiance est une bonne ressource », lance Carole Bibeau, qui incite les jeunes à se confier lorsqu’ils vivent un moment difficile.

Voici d’autres ressources :

·         Nathalie Lacroix, intervenante jeunesse (bureau près de la bibliothèque);

·         Maxime Dussault, technicien en éducation spécialisée (bureau près de l’infirmerie);

·         Riguerre Antoine, intervenant sociocommunautaire (bureau dans la salle de récréation);

·         Anne-Marie Thibaud, conseillère d’orientation.

L’organisme Tel-Jeunes offre un centre d’intervention téléphonique (1800-263-2266) et Internet 24 heures sur 24 et 7 jours semaines. Le service est complètement gratuit et confidentiel. Un numéro est également disponible pour que les jeunes puissent texter : 514-600-1002.

L’Association québécoise de prévention du suicide (1866-APPELLE) offre également un service 24 heures sur 24 et 7 jours aux jeunes et à leurs proches.