Nouvelles


Communauté -

Deux élèves du CSJV lancent leur roman!

Dans un établissement sportif comme le nôtre, on a quelquefois tendance à oublier que certains de nos collègues de classe ont aussi des succès artistiques. Il est donc primordial de souligner l’exploit qu’ont réalisé deux de nos camarades de classe le 5 juin dernier, soit Maryline Dragon et Isabelle Binette : elles ont lancé le roman qu’elles avaient écrit en un mois seulement en surmontant le défi du NaNoWriMo!

Qu’est-ce que le NaNoWriMo? Les règles sont simples. Tout participant dispose de la durée d’un mois, pour écrire un roman de 25 000 mots dans le cas d’un élève du secondaire. Les instructions sont peut-être simples, mais croyez-moi, c’est un peu plus compliqué que cela!

Thierry Leguay, instaurateur du projet et enseignant au Collège St-Jean-Vianney, a amorcé la soirée par une courte, mais intéressante explication sur la provenance de ce défi. Il aurait été imaginé par Chris Baty, lui-même écrivain. Au départ, le mois qui avait été convenu était celui de juillet, mais, en raison de la « platitude » du mois de novembre, le projet fut déplacé à cette période de l’année. Le projet devint rapidement très populaire et, de nos jours, il compte plus de 200 000 participants chaque année dont la participation de 16 étudiants du collège cette année! Cependant, seuls 4 jeunes écrivains de St-Jean-Vianney sont arrivés au terme du défi, et deux ont poussé jusqu’à publier leur roman.

La soirée s’est poursuivie par les remerciements de nos auteures et par leur lecture d’une courte partie de leur œuvre à tout l’auditoire, comme dans tout lancement. Les extraits choisis ont d’ailleurs réussi à aiguiser notre curiosité et nous ont poussé à acheter un exemplaire de chaque roman. La séance d’achat a été très réjouissante pour nos auteures qui ont constaté l’admiration que leurs proches affichaient lorsque venait le temps des autographes.

Isabelle Binette, finissante de cette année a donc publié son premier roman intitulé La traversée. Ce récit nous conte l’histoire d’une adolescente subissant les affres de l’adolescence.  Refusant de nommer son personnage principal, elle nous expose ainsi le fait que la souffrance d’un être n’est pas toujours visible en surface. Cette aura de mystère en aura intéressé plus d’un.

 

Pour sa part, Marilyne Dragon, également finissante de cette année, nous épate par la publication de son deuxième roman à l’âge de 17 ans, nous présentant cette fois-ci une histoire de romance fictive à une époque de monarchie et de royauté. Intitulé À la tête de la couronne, cette jeune auteure nous a immédiatement captivés en nous présentant un prologue pour le moins mystérieux. Chose certaine, elle semble séduite par l’écriture et elle ne compte pas arrêter!

La soirée s’est déroulée dans une ambiance festive et joyeuse! À une époque où l’effort supplémentaire n’est pas toujours encouragé, ces deux modèles ont ignoré les remarques de certains et elles nous ont montré à quoi ressemble une véritable réussite.

Félicitations, les filles!

Cet article est une collaboration spéciale de Marie-Hélène Gosselin (5e secondaire).
Crédits photos: Marie-Ève Sévigny, 
(5e secondaire).

Pour commander le roman de Marilyne Dragon.